allem02_001La chambre est minimale , un lit de 90 et un matelas parterre de même taille.. et  rien d’autre dans la chambre, pas une chaise, pas une étagère… rrrrrrien ! On a accès à une salle de bain très correcte… On peut utiliser la cuisine.; mais elle est pas vraiment accueillante…

On est des pôvres migrants… 🙂

Depuis que je suis arrivé en Allemagne, je gamberge sur le fait d’être étranger..; Même si là, je vis une étrangeté (?) confortable.; Je suis blanc parmis les blancs, j’ai des lambeaux de culture germanique qui me donnent quelque repaires, je n’ai pas quitté mon pays de force, je n’ai pas été arraché.; rien de tout ça… Il reste que tout est plus difficile, le fait de se diriger dans la ville , les système de métro, les signalisations, rien n’est pareil… Le fait de demander quelque chose dans un magasin, et de ne rien piger à la réponse qui m’est faite etc etc…

Je vis juste le millième de ce que doivent vivre les réfugiés qui déboulent ces temps…

Bon, on s’en fout on a l’Euro, toussa… et ici dans ces rues larges des Mercédès pareillement larges…

Le temps est incertain…

Le matin on pense aller dans un quartier voir un musée d’art contemporain , un gros truc, mais il est en travaux…allem02_004

Dans la station de métro une sculpture étonnante encore une fois, et qui jure avec la pub pas loin.. (Le shopping est agréable!)

Pas loin de la station de Métro un genre de centre commercial dans un environnement moderne de chez moderne… Les bâtiments de verre et d’acier piqués vers le ciel, se lançant des défis à celui qui sera le plus.. plus, et encore plus que l’autre… Les techniques de constructions sont toutes plus futuristes les unes que les autres…

allem02_008Moi qui vit un peu comme un ermite loin de la ville, je prends tout ça pleine tête…

Ça sent le fric à plein nez, la spéculation, tout ce qu’on veut… Pour vivre là, il faut muter, oublier tout.. se soumettre…?

Là, il y a une girafe géante en lego, bien sûr collés les uns avec les autres … certains passants tentent parfois d’en décoller, mais en vain…

Tout d’un coup trois types hirsutes, genre “Hells Angels”  sur des VTT customisés genre Harley…tatoués, toussa.. se prennent en photo à grand bruits? devant la girafe.. puis disparaissent comme ils étaient venus…allem02_010

 

 

 

On fait le tour des bâtiment, on passe devant un cinéma genre art et essai ?allem02_011

 

 

On passe devant des bâtiments visiblement appartenant allem02_013au ministère des armées, architecturés dans les années cinquante.. mouais… mais j’aurais bien aimé voir comment c’était foutu à l’intérieur.

 

 

 

 

 

On va tomber par hasard sur un musée entièrement consacré à ceux et celles qui se sont battu-e-s contre le nazisme… Ils y a des panneaux à n’en plus finir. Sont évoqués, aussi bien, ceux qui ont monté des attentats contre Hitler, que des jeunes qui ont tenté des actes de résistances…allem02_018

 

Un couple qui écrivait des cartes postales à la main pour dénoncer les crimes nazis, et puis les distribuaient discrètement dans les boites aux lettres..  qui se feront dénoncer… et finiront…

C’est très émouvant, il n’y en avait pas des millions, mais quel courage, quelles convictions pour prendre ces risques…! Dans ces cas-là je me sens minus de chez minus…

 

C’est d’autant plus émouvant que certains visages, sur ces photos, nous semblent famillières, ça pourrait être, pas nos parents, mais certains de leurs amis réfugiés en France que l’on a connu étant enfants… Le guide audio est bien fait, ne fait pas dans le pathos, se contente d’en rester aux faits…

Dans ces groupes il y en avait un qui défendait le fait de pouvoir jouer et écouter de la musique swing… Certains y laisseront leur vie…

Ca me fait penser au film iranien “Les chats persans”

C’est étonnant comment parfois certaines pratiques ou goût qui d’un premier abord semblent inoffensifs peuvent être le vecteur de luttes de libération, au même titre que des idées élevées, nobles etc…

allem02_020

Puis nous allons visiter un ancien aéroport qui est laissé presque en l’état aux assos locales… Les promoteurs se sont cassés les dents face à des assos de défense du lieu..

Il fait gris et il y a peu de gens mais certains jouent avec des engins roulants étrange… Le ciel gris donne une impression d’irréel. Un si grand espace…

 

 

 

allem02_022Nous rentrons, je suis content, j’ai trouvé une boite aux lettres… elles sont si rares, je vais pouvoir poster la carte rituelle pour Marcelle… La rareté semble dûe au service des postes qui a explosé en plein d’entreprises privées…

 

allem02_024Dans la nuit qui tombe la tour de la télé  qui brille de plus en plus.. plein de jeunes, non-blancs, pour la plupart, s’amusent paisiblement sur cette place… à moitié en travaux… De temps en temps des troupeaux de cyclistes passent sur la place… Visiblement des club ou dans le genre..

C’est notre dernier jour à Berlin. Demain départ pour Hambourg…

En comptant à la louche , j’y avait été avant la chute du mur en 86 , il y a trente ans… déjà…

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *